Bulletin Technique Décembre 2015

Home/Notiziario Tecnico/Bulletin Technique Décembre 2015

COMPARAI SON ENTRE  EN et NFPA

Provv

Intérêt inattendue a suscité notre dernier article dans le quelle on a présente la synthèse de la nouvelle norme (Code) NFPA 72.
La raison est probablement liée a la différence technique et d’écriture qui existe entre le standard américaine , solide et complet, et l’européenne, EN 54-14. Cet dernier il doit être considérée comme un ligne guide et pas un norme (raison pour laquelle existe la UNI 9795), du novembre 2004.Le manque d’accord européenne sur un norme de projet commune a mise au monde la petit sourie de cet standard qui est pratiquement pas utilisée ni en Europe ni a l’étranger.
Soyez tranquille, bientôt arrivera la version 2016 de la TS 54-14, qui fera la même fin de la précèdent: l’oubli. Avec un résultat, déjà plusieurs fois mise en évidence , d’un perte net de compétitivité des entreprise européenne qui met le nez à l’extérieur des frontières nationaux pour vendre des systèmes en zone géographique dans le quelle le binôme NFPA-UL/FM est gagnant. Allez vous à expliquer à la Having Jurisdiction de n’importe quel pays que les produit EN sont compatible avec la NFPA 72. En 9 cas sur 10 vont vous répondre pique, car c’est plus facile et moins prise de responsabilité accepter des produit avec un certificat qui répond a la NFPA 72 plutôt que faire des comparatif pas toujours favorable.

Ile message est claire: en absence d’un norme de projet européenne crédible, la compétitivité des produit l EN 54 et de conséquence très limité .

J’ajout: là suggestion de poursuivre l’évaluation technique européenne (ETA)pour les produit pas couvert par un norme EN 54 peut-être intéressant mais faible ,très faible. Penser de transférer la responsabilité de mètre à normes des produits par des organisme technique de la Commission Européenne c’est comme croire à la auto-rédemption des malfaiteurs comme critère pour éliminer la criminalité, au lieux que produire des bonnes lois et garantir l’application.

Les lacune des normes on la répare si on écrit des bonnes normes, et pas donnant procuration au constructeur pour la demande d’un document pour l’évaluation européenne (EAD), quand c’est connue que en aisance des normes c’est plus facile continuer à faire comme on à toujours fait plus tôt que investir dans les certifications des produits. L’exemple des câbles Thermosensibles sans remise à zéro, pour le quelles encore n’existe pas un norme ,est indicatif. Comme les modules adressables utilisé pour tout et le contraire de tout.

L’EVALUATION TECHNIQUE  EUROPEENNE DES PRODUIT :
OUI ou NO?

La domande d’évaluation technique européenne (ETA)fonde sur un document pour l’évaluation européenne (EAD) présent un serie de problèmes:
 1. Absence d’un TAB (technical assessment body)italien pour les produits de fire alarm. Vérifier pour croire.
2. La pièce joint II de la Règlementation CPR demande l’institution d’un groupe de travail pour la rédaction d’un EAD. Mais quel type de membre serait élue par les TAB pour cet pseudo-norme? Les même sujet charge de la rédaction des normes EN 54; donc le recours aux EAD semble être uniquement un échappatoire pour solliciter un position européenne sur un produit volontairement fait pas partie d’un norme harmonisée.
3. Reste difficile comprendre dans quelle façon l’EAD soit applique par tout les constructeurs du même produit, pour éviter la concurrence déloyale entre les demandeurs de certification produit aux EAD .
      1. Absence d’un TAB (technical assessment body)italien pour les produits de fire alarm. Vérifier pour croire.

      Senzanome

[/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]
2017-12-15T17:28:03+00:00